2 Connaissance du Cambodge

 lien vers le blog jeanvannier.fr pour
les dernières informations et pour
vos questions, commentaires, ...

 

Connaissance du Cambodge

           Quand on parle du Cambodge, bien souvent on pense à l'époque de khmers rouges et aux atrocités qui s'y sont passées et aussi à la civilisation Angkorienne. A ce titre des renseignements sont disponibles dans les guides touristiques, les encyclopédies, Internet,  ...Ci-après et succinctement les grandes lignes que j'ai retenues et qui seront complétées par le/les guides francophones et les cambogiens que nous rencontreront.

Condensé de l'histoire du Cambodge

          On a découvert des poteries datées de -5000 ans AvJC, et des traces d'une occupation permanente de la région depuis -2000 ans AvJC. Ensuite, principalement dû aux échanges commerciaux entre la Chine et l'Inde il y l'Indianisation  de la région avec influence de l'hindouisme pendant une grande période, cote à cote avec le Bouddhisme. A ces religions, vint aussi s'intégrer des croyances animistes avec le culte des esprits ancestraux;

          Du I° au VIII° siècles : les royaumes primitifs le Funan puis du Tchien Ha

         Puis le royaume d'ANGKOR. VIII° au XV° siècles la région de Siem Rep devient le coeur de l'empire Angkorien. Les principaux rois se nomment Jayavarman II, III, IV, VII et VIII mais aussi Suryavarman I et II pour l'age d'or de cette civilisation. Sous le règne de Suryavarman II commence le déclin avec une réaction anti-bouddhique et le Theravada remplace le Mahayana

          La période post-Angkorienne, XV°  - XVIII° siècles, est une époque troublée avec un Cambodge morcelé

          Vient ensuite une période française, protectorat puis colonie pour arriver au Cambodge indépendant avec le roi Sihanouk 1941-1970.

         Période noire, Kmersrouges et occupation Vietnamienne

          Suit une période noire pour le pays qui commence par un coup d'état. Le général Lon Nol dépose Sihanouk et instaure un régime autoritaire et corrompu (avec détournement de l'aide américaine au bénéfice du régime). S'en suit une guerre civile qui fit 400 000 morts. Les étudiants rejoignent les rangs des kmers rouges commandées par Pol Pot qui en janvier 1975 assiège la capitale Phnom Penh qui tombe le 17 avril 1975. C'est l'année zéro et le début d'un cauchemar qui fera au moins 2  millions de victimes. Dans la nuit du 17 au 18 avril 1975 les principales villes du pays, Phnom Penh; Battambang, ... , furent vider  de leurs habitants envoyés exécuter des travaux forcés dans les rizières pour mettre en place un état rural. Il fallait rééduquer le epuple en éliminant les cambodgiens cultivés. Un vaste programme visait à supprimer, dans ce Kampuchéa démocratique ?,  l'argent, la propriété privée, les publications et à fermer la poste, les écoles, les universit"s et les monastères, Il s'attaqua à la religion bouddhique et rompit tout contact avec l'étranger. Ce régime totalitaire de Pol Pot voulait s'inspirer de la révolution culturelle chinoise.Pol Pot multiplia aussi les purges et envoya ensuite dans les centres de tortures les cadres kmers rouges, ... Les kmers rouges multiplièrent également les attaques contre leur voisin, le Vietnam, qui le 25 décembre 1978 envahit le Cambodge. De 1979 à 1989, le cambodge, intégré au bloc communiste, boycotté par la communauté Interantionale, occupé par la Vietnam, sera fermé au Monde. En septembre 1989, le Vietnam en pleine crise économique se retire.

          Démocratie fragile

           Les accords de Paris du 23 octobre 1991 devaient mettre un terme au conflit cambodgien. Les forces en présence : le FUNCIPEC, le Parti du Peuple Cambodgien (PCC représentant l'ancien parti communiste) et le parti Bouddhique. Les élections du 20 mars 1993, sans la participation des kmers rouges furent un succès. Mais la période reste difficile avec un coup d'état, des réapparitions de kmers rouges, retranchés à la frontière thaïlandaise et continuant à semer l'insécurité dans le pays. Pol Pot mourut le 15 avril 1998 et les dernièrs bastions kmers rouges tombèrent sous les forces gouvernementales. En mars 2002l'ONU et le gouvernement cambodgiens signèrent un accord pour établir un tribunal  international pour juger les plus hauts dirigeants kmers rouges (dont peu ont été inquiétés à ce jour).

          Le Cambodge aujourd'hui

          Le cambodge est devenu une monarchie constitutionnelle à la suite des élections de mai 1993. le roi Norodom Sihannouk ( mort en 2012) a abdiqué au profit de son fils Norodom Sihamoni

 

Principales sources : Internet dont Wikipédia, divers guides dont guides des temples d'Angkor (+++++), guide National Geographic, guide Marcus, ....

 

un peu de pratique

Vocabulaire mini

 Bonjour  johm riab sua              Au revoir   lia suhn hao-y         Oui      baat (homme)  jaa (femme)                Non      te

à suivre

 

haut de page     article précédent       article suivant