1- Cambodge 2020

 

accès au blog :     jeanvannier.fr          .

      Quelques excuses car le site a été indisponible pendant quelques jour à la suite d'un problème technique, puis suite à un changement d'hébergeur. Il me reste encore certaines pages à remettre à jour. Cependant comme pour les voyages précédents ce site comportera plus d'informations et de photos que le blog jeanvannier.fr qui donnera plus rapidement des informations et des nouvelles sur ce voyage. Vous trouverez en haut de chaque page un lien vers le blog et rciproquement. N'hésitez surtout pas à me contacter via le blog en précisant éventuellement si vos demandes doivent ou non être publiées

 

Asie 2020

 

De retour en Asie, notre périple nous ramènera au Vietnam puis au Cambodge; La carte ci-dessous

carte1

    Je reviendrai bientôt sur le voyage, mais compte tenu des visites prévues il parait nécessaire d'aborder certains points notamment sur le Bouddhisme et l'Hindouïsme qui seront présents tout au long de ce voyage et pour mieux comprendre aussi les habitants. Les deux religions sont arrivées dans la région au début de l'ère chrétienne et ont coexister pacifiquement pendant des siècles.. Jusqu'à la seconde moitié du XXI° siècle l'Hindouisme est la religion officielle des rois, même si sous un roi, le bouddhisme peut bénéficier de la protection bienveillante d'un roi. Actuellement au Cambodge 98 % de la population est bouddhiste,

L’Hindouisme a beaucoup marqué l’histoire du Cambodge notamment lors des premières dynasties. La triade divine hindoue ou trimurti ("les trois aspects") Shiva, Brahma et shiva est souvent représenté dans les temples khmers. Shiva, toujours placé au centre, est encadré des 2 autres dieux.

Shiva dit le Destructeur, destructeur du mal (il détruit le monde ancien mais insuffle son énergie dans le monde nouveau). Représentation symbolique par le Linga sous forme humaine avec tois yeux et comme attribut  une hache, un collier de serpents, un chapelet de perles et un trident, Vâhana Monture, véhicule : le taureau Nandin, taureau blanc symbole de virilité et fertilité,et, shakti (sa puissance divine féminine) :les déesses Parvati, Durga et Kali incarnent son énergie féminine ;    

Brahma dit le Créateur avec quatre bras et quatre visages tournés vers les points cardinaux ; attribut :un kendi (vase à eau), un chapelet de perle, un livre  Vâhana Monture, véhicule : Hamsa, oiseau mythique ayant l'aspect d'une oie shakti Sarasvati

Vishnou dit le Conservateur symbolise l’équilibre cosmique qui protège et préserve l'harmonie du mod  attributs la fleur de Lotus, la conque, la massue et la roue du destin. Ses avatars (réincarnations) ont six bras. Vâhana Monture, véhicule : Hamsa, oiseau mythique ayant l'aspect d'une oie shakti Sarasvati

Du 9° au 11° siècle Shiva est le principal dieu vénéré dans le temple d'état, généralement sous la forme d'un Linga, Dans la première moitié du 12°siècle Vishnu devient le dieu officiel de Suryavarman II, le batisseur d'Angkor. Fin du 12° début du 13° siècle Bouddha et Lokeshvara sous le  Jayavarman VII dominent le panthéon des divinités. A partir du 13° siècle c'est le bouddhisme Theravada qui domine et devient religion d'état

 

Le Linga ou lingam est une pierre phallique symbole de la trinité hindoue : Brahma, Shiva et Vishnou. Au centre, la partie supérieure arrondie représente le dieu suprême Shiva, les parties inférieure représente Brahma et Vishnou

Les rois angkoriens avaient pour tradition de faire construire des monuments religieux contenant un temple dédié à la fois à l’hindouisme et au culte des esprits ancestraux

 Le Bouddhisme maintenant plutôt une religion au départ c’est plutôt une philosophie, un mode de vie qui vient d’un prince indien Sidartha Gauthama. Après un début de vie dans le luxe et l’isolement près du Népal, les souffrances causées par la vieillesse, la maladie et la mort l’amène à une réflexion. Après avoir longuement pratiqué la contemplation, il quitte femme et enfants et renonce aux biens matériels. Au terme de 7 ans d’ascèse et de méditation, il devient le Bouddha et trouve l’Éveil. Il passe le reste de son existence à diffuser sa doctrine. Selon lui, l’existence n’est que souffrance née du désir et du cycle des renaissances, d’ou l’objectif de sortir de ce cycle des renaissances pour atteindre le nirvana. L’homme est le résultat de ses propres actions et il est responsable de son destin. Tous les actes des vies antérieures sont sanctionnés par des récompenses ou des épreuves dans la vie suivante. Le Bouddha ne laissa aucun écrit mais ses disciples édictère la loi par écrit, le dharma, et deux courant de pensée apparurent : le petit véhicule et le grand véhicule.

Le petit véhicule ou Theravada ou Hinayana est le Bouddhisme originel fondé sur le salut individuel désigné aussi comme le moyen inférieur de progression vers le salut. Chacun prend ses responsabilités pour ses actions et ses omissions sans croyance à un être suprême. C’est la religion officelle du Cambodge

Le grand véhicule ou Mahayana permet à tous d’améliorer leur sort dans leurs vies ultérieurs. Javayarman II s’y est consacré et a fait construire le Bayon célèbre pour ses tours visages ;

Quelques mots :

Nirvana but ultime du Bouddhisme, c’est la fin des cycles de réincarnations, fin des cycles des désirs et de la douleur

Boddhisatava saint personnage du Mahayana qui renonce au Nirvana pour guider l’humanité dans sa quête de l’illumination

Prasat  tour sanctuaire khmer et par extension nom de l’ensemble du temple

Apsara danseuse céleste, élément décoratif des temples

Baray c’est un bassin ou réservoir d’irrigation proche d’un temple khmer

Gopura pavillon ou porte d’un temple

Karma ensemble des actes bons ou mauvais. Accumulé lors des vies successives, il conditionnera la nature de la renaissance